I LOVE TO SPAM

"Entre les artistes et les réseaux de communication et d’information, la relation est ancienne. Pensons au téléphone, à l’Internet des années 1980 et au Minitel. Depuis le Web des années 1990, les réseaux sont peu à peu devenus une scène de l’art court-circuitant les chemins traditionnels de production et de diffusion, et un théâtre global où s’expérimentent de nouvelles dramaturgies, peuplées d’identités multiples, composées avec la complicité, recherchée, subie ou revendiquée, de la machine..."

 

"...Il arrive parfois qu’à l’occasion de la publication d’un livre traitant de questions théoriques, le ou les auteurs proposent un site web en extension. Cela a été le cas avec Writing Machines de Katherine Hayles ou avec l’édition française de Gramophone, Film, Typewriter de Friedrich Kittler. Avec « I love to Spam » qui forme les actes du colloque « art, littérature et réseau sociaux » de Cerisy-la-Salle (22 > 27 mai 2018), nous avons adopté la démarche exactement inverse. D’abord le site, puis un livre imprimé. Pensé comme une extension, voire une émanation du site, il sortira, fin 2019, aux Éditions HYX.

Emmanuel Guez et Alexandra Saemmer - juin 2019

Extrait de la présentation des Actes du Colloque "Art, littérature et réseaux sociaux", 22 - 27 mai 2018, CCI Cerisy-la-Salle

https://art-et-reseaux.fr

Crédits : "I love to spam"@francois-mitterrand-cimetiere-gouv-fr

 

 

 

 

 

Mots-clés

A lire également