Ant Farm

Ant Farm s'affirme comme un groupe d'architectes "underground". Jouant avec les icônes du mythe américain, ils réalisent une des oeuvres les plus marquantes de l'histoire de l'art du XXe siècle avec Cadillac Ranch, près de la mythique Route 66 à Amarillo dans le Texas. Cadillac et télévision, road-movie à la Monte Hellman devenu média-movie, ils réaliseront vidéos, performances, installations, déployant une activité conceptuelle jusqu'en 1978, où l'incendie de leur atelier marque la fin du groupe. À l'ère de la globalisation, Ant farm propose un style, une écriture, une mise en forme dont on mesure désormais l'impact résolument transgressif et contemporain...

Thème(s): Architecture
Langue(s): Français, Anglais
40,00 €

Résumé

Les années 60 sont des années de crise. Les Pays occidentaux sont secoués par une remise en cause de leur fondement. Une contre-culture apparaît, qui se constitue d'idées politiques, d'un style de vie et de conception philosophiques en opposition avec la culture de la société industrialisée. C'est dans ce contexte qu'en 1968, Doug Michels, Chip Lord et Curtis Schreier, fondent Ant Farm, groupe radical d'architectes établis entre San Francisco et Houston. Influencé par Buckminster Fuller, Paolo Soleri, Archigram, les modes de vie nomades, les performances chorégraphiques d'Anna et Lawrence Halprin. Doug Michels et Chip Lord diplômés des Écoles d'architecture de Tulane et de Yale s'inscrivent dans la mouvance idéaliste de l'époque, ceux-ci étaient déterminés à adopter une vision délibérément alternative de l'architecture. Rejoints par Curtis Schreier, Hudson Maquez ainsi que par bon nombre d'autres membre, ils forment rapidement une communauté, ou la construction devient événement. Cette architecture éphémère est symbolisée par les gonflables, Ant Farm à l'instar des Autrichiens Haus-Rucker-Co et Coop Himmelb(l)au ou de Aérolande en France, ils ont utilisé les gonflables comme des outils de communication et d'expérimentation, symbole d'une opposition à l'architecture construite et pérenne. En 1973 Ant Farm construit selon les principes de l'autoconstruction " the House of the Century"(maison du siècle), conçu comme un espace de communication aux formes organiques et suggestives.

La question de l'image et de sa médiation est une part essentielle de leur travail. Dés l'apparition du Portapak de Sony (première caméra vidéo portable qui marque la naissance de l'art vidéo), ils filment leurs projets et réalisent de nombreuses vidéos. Ils réalisent le 4 juillet 1975 leur film le plus célèbre " Media Burn ". Curtis Schreier et Doug Michels à bord du Phantom Dream car, une Cadillac de 1959 revue et corrigée, équipée à l'intérieur d'un système vidéo traversent un mur de téléviseurs en feu mettant en scène la collision de deux icônes de l'Amérique: l'automobile et la télévision. Aujourd'hui, si Ant farm est devenu une référence pour les jeunes artistes, c'est dans cette façon d'envisager de façon communautaire un projet artistique dans sa dimension critique ou politique.

Informations

  • 40,00 €
  • Langue(s): Français, Anglais
  • SKU:
    978-2-910385-50-7
  • Nombre de pages: 176
  • Couleur(s): quadrichromie - 200 illustrations
  • Type de reliure: relié
  • Dimensions: 1 × 28 × 21 cm
  • Poids: 1100 g

Livre(s) conseillé(s)