Ugo La Pietra

Habiter la ville

Créateur hors norme, Ugo La Pietra est une figure incontournable de l’architecture radicale (60-70). Cette première monographie en langue française du créateur du Comutatore, donne à lire, par la richesse de l’iconographie et la diversité des discours, une démarche qui renouvelle le territoire de l’imaginaire architectural.Avec La Pietra, HYX poursuit la publication d’ouvrages inédits sur l’architecture italienne : Gianni Pettena, Andrea Branzi, No-stop city, Ettore Sottsass JR 60-70’s...

Thème(s): Architecture
Langue(s): Français
30,00 €

Extrait(s)

Résumé

Artiste, architecte, designer italien, né en 1938, Ugo La Pietra est une figure fondamentale de la scène artistique radicale des années 1960 et 1970. Théoricien, homme de revues, membre de Global Tools à partir de 1973, participant à de nombreuses expositions, La Pietra a contribué à l’émergence d’une "contre-architecture" à un niveau international. Il interroge la pratique, les fondements et l’idéologie de l’architecture. Il l’utilise et en détourne l’alphabet originel, mettant en scène son corps afin d’interroger et de nous révéler la réalité du monde.

Dès le début des années 1960, il s’intéresse aux expérimentations des architectes viennois (Hollein, Pichler…). Explorant le thème de la "synesthésie des arts", il oeuvre au décloisonnement des formes, par la peinture, le dessin, ou par des architectures qui par leurs formes expressionnistes (inspirées de Kiesler) entrent en contradiction avec l’environnement urbain.

A partir de 1967, il radicalise sa critique du fonctionnalisme et des valeurs consuméristes qui "asphyxient" selon lui l’individu. Le "système déséquilibrant" est le nom qu’il donne à son programme : les "immersions" se donnent comme des mico-espaces de rupture qui activent sur un mode symbolique des voies de libération tout en redéfinissant le rapport "oeuvre-spectateur".

A partir des années 1970, le territoire urbain devient son unique objet d’expérience, quand la plupart des architectes radicaux fuient la réalité et trouvent un refuge dans l’utopie. Muni de ses "outils de décodage", La Pietra arpente la ville dans ses moindres recoins, en quête des "degrés de liberté". Utilisant la photographie, le film, le dessin ou le photomontage pour constituer ses reportages, il détourne et réinterprète méthodiquement l’usage et les codes du paysage, prouvant par ses interventions qu’"Habiter la ville, c’est être partout chez soi".

Auteurs :
Marie-Ange Brayer, la fin des modèles / Ugo La Pietra : l'architecture radicale / Gillo Dorfles : Habiter la ville / Gianni Pettena : le projet revisité / Vittorio Fagone : La Pietra : art, architecture, design, cinéma et nouveaux média / Aurélien Vernant, U.L.P, une science de l’extériorité / Manuel Orazi : Milan n'existe pas.

Informations

  • 30,00 €
  • Langue(s): Français
  • SKU:
    978-2-910385-58-3
  • Nombre de pages: 144
  • Couleur(s): quadrichromie - 250 illustrations
  • Type de reliure: relié
  • Dimensions: 1 × 23 × 26 cm
  • Poids: 910 g

Livre(s) conseillé(s)